Au'tour du Chien avec Véronique Valy, guide en éducation canine
Au'tour du Chien sur Facebook Au'tour du Chien sur Instagram Au'tour du Chien sur LinkedIn Au'tour du Chien sur Twitter Vidéos Au'tour du Chien sur Youtube Podcast Au'tour du Chien sur Ausha
Gestion de la peur et le stress chez le chien

Gestion des peurs et du stress chez le chien, avec Véronique Valy

Votre chien est réactif ou fuyant ? Il est nécessaire de comprendre les causes de ce comportement et de ses peurs pour pouvoir les traiter (et non de réagir au comportement lui-même).

Je peux vous aider à interpréter les différents signaux envoyés par votre compagnon canin et à soulager son stress et ses craintes, pour une meilleure vie ensemble.

Bénéfices :
Réduire le niveau de stress - stopper les comportements agressifs - confiance - apaisement - mieux être

Apaiser les peurs et le stress de votre chien

Le chien réactif, sensible, peureux ou ambivalent

Il arrive parfois que la vie, le vécu, ou tout simplement la personnalité du chien, font que l'on se retrouve avec un chien réactif, sensible/peureux, ou même ambivalent.

Certains chiens peureux peuvent avoir un comportement réactif comme grogner, voir mordre. Ce ne sont pas des chiens "méchants", il faut les voir comme des chiens en souffrance.

Il est nécessaire de réagir à la cause de ce comportement et non pas au comportement lui-même, qui n'est que l'expression d'un malaise, d'une situation inconfortable ou incomprise. Un chien "réactif" est un général un chien peu sûr de lui, autrement dit en déséquilibre.

D'autres chiens stressés ou peureux vont être dans la fuite, dans l'évitement. Il est parfois très difficile de les toucher, même pour la famille. Ils n'arrivent pas à bien gérer leurs émotions/frustrations et cela peut les amener à une terreur sans nom.

Quand la fuite ne peut plus être envisagée comme option principale, le chien peut adopter une autre réponse : la réactivité (agression) ou se figer (être tétanisé, paralysé), ou encore faire autre chose (comme brouter, être dans sa bulle).

On est souvent bien désarmé face à son chien qui aboie dès qu'il voit une poubelle, ne supporte pas de s'arrêter en promenade, ou veut agresser chaque chien qui passe à sa portée.

Une travail à adapter au cas par cas, selon le chien

L'obéissance ne résout en rien les problèmes de peur. L'obéissance est un "job", un ensemble de techniques d'apprentissage pour des exercices bien précis. Pour les problèmes de peur, c'est un tout autre travail.

Il n'y a pas de solution unique pour travailler sur la peur, car beaucoup de facteurs peuvent influencer cet état, mais on peut :
- comprendre les signaux calmants, de politesse et de communication
- trouver un bon équilibre lié aux besoins du chien
- faire évoluer le chien/chiot dans un environnement enrichi et encadré, riche en stimulations sensorielles et sociales, qui favorise les capacités d'apprentissage et de mémoire
- diminuer le niveau d'anxiété et améliorer l'apprentissage spatial avec des exercices adaptés
- utiliser les résolutions de problèmes
- poser un cadre adapté ou changer les routines (selon les cas)
- respecter les distances de confort
- utiliser le massage canin ou le TTouch.

Les causes possibles des peurs et stress chez le chien

Les causes des peurs et stress chez le chien sont variées. Voici une liste non exhaustives d'exemples :
- chiot hypostimulé, chien sans occupation
- manque de familiarisation avec l'extérieur au moment précis et prévu du développement mental du chiot
- le tempérament du chien et ses expériences vécues, surtout si elles ont été négatives ou traumatisantes
- l'environnement (lieux connus ou inconnus)
- un déménagement
- la santé du chien (douleurs, maladie)
- l'effet de surprise
- la pression exercée par la société qui souhaite des chiens "tripotables"
- les demandes incohérentes de l'humain (maître, éducateur, vétérinaire...)
- la solitude
- la surexcitation.

Au'tour du Chien peut aider votre chien peureux/stressé

Certifiée praticienne animalier en EMDR, je peux vous aider avec des séances adaptées. Aujourd'hui, l'EMDR peut être utilisée pour traiter les animaux mammifères des troubles émotionnels et comportementaux liés à la peur. Vous trouverez de plus amples informations sur cette page.

Grâce à l'EMDR et son protocole caractéristique pour les animaux, nous pouvons obtenir l'extinction de nombreux comportements perturbants chez le chien, tels que : peurs ou phobies de lieux ou d'objets, réactivité, inhibition, irritabilité (peur excessive), etc.

Que vous dit votre chien via les différents signaux ?

Le chien apeuré peut passer par 3 niveaux graduels, selon l'augmentation de son stress :
- Niveau 1 : il envoie des signaux d'apaisement, émotionnels, de politesse et de communication
- Niveau 2 : il emet des signaux de distanciation (grogner, aboyer, montrer les dents...)
- Niveau 3 : il recourt à la morsure (si les messages des niveaux précédents ne sont pas pris en compte).

Votre chien est stressé, peureux ou phobique et il vous en informe tout d'abord avec les signaux calmants, signaux apaisants, de politesse et de communication.

Les éthologistes appellent "signaux d'apaisements et émotionnels" les postures, regards, mimiques et mouvements que les chiens produisent pour s'auto-calmer, pour apaiser une situation tendue, exprimer leurs intentions pacifiques ou pour faire comprendre à l'autre individu en présence qu'ils sont dans un état émotionnel inconfortable. Turid Rugaas en dénombre une trentaine, peut-être plus.

Les chiens émettent aussi ces signaux envers les humains, alors que nous sommes d'une espèce différente de la leur. Ils ne connaissent que ce langage et considèrent (malheureusement à tort) que nous le comprenons.

Plusieurs signaux peuvent être utilisés en même temps par un chien pour indiquer à l'individu en face que ses intentions sont pacifiques, afin de ne pas entrer en conflit mais au contraire, avec l'intention de rassurer.

Ce langage est utilisé par les chiens dans la zone d'observation. Il leur permet d'analyser la situation et de contrôler leurs émotions.