Au'tour du Chien avec Véronique Valy, guide en éducation canine
Au'tour du Chien sur Facebook Au'tour du Chien sur Instagram Au'tour du Chien sur LinkedIn Au'tour du Chien sur Twitter Vidéos Au'tour du Chien sur Youtube Podcast Au'tour du Chien sur Ausha
Cani-gymnastique et stretching pour votre chien

Cani-gym, motricité et proprioception pour chien avec Véronique Valy

Cette activité, accessible à tous les chiens, est particulièrement bénéfique pour les chiots, chiens âgés, méfiants, sensibles, très actifs ou désordonnés.

Avec la cani-gymnastique, le chien/chiot travaille sa proprioception et sa motricité à travers des exercices d'orientation faciles, et devient ainsi plus confiant et plus performant.

Bénéfices :
Motricité - équilibre - sensations - perception - confiance - proprioception - concentration

La cani-gym pour tous les chiens

Développer les capacités physique de votre chien et sa confiance

La cani-gym est accessible à tous les chiens mais est plus particulièrement bénéfique pour les chiots, les chiens âgés, les chiens méfiants et sensibles, et les chiens très actifs ou désordonnés.

Il est très important que le chien soit musclé car les muscles agissent comme des coques de protection pour les os. Cette activité est formidable pour développer les capacités physiques de votre compagnon canin, pour améliorer sa confiance en lui et en vous, ainsi que sa perception de l'environnement.

Un chien plus confiant et plus performant avec la proprioception

La cani-gym permet aussi d'améliorer la proprioception, c'est à dire d'améliorer la perception consciente ou non de la position relative des parties de son corps.

L'objectif des exercices de proprioception est de travailler les appuis et la stabilité, afin d'allier l'équilibre, la posture, et la capacité d'organiser son corps pour devenir plus confiant et plus performant. Ces mouvements dirigés et accompagnés à travers des agrès au sol améliorent la concentration du chien, sa coordination et son équilibre.

Naturellement, un chien utilise beaucoup ses antérieurs, mais beaucoup moins ses postérieurs. Eux ne servent qu'à donner de l'impulsion, mais beaucoup de chiens ne sont même pas conscients qu'ils sont là... A travers des tours ("tricks" en anglais) et des exercices d'orientation faciles, on peut apprendre au chien comment utiliser aussi ses postérieurs, lui faire découvrir leur existence et ainsi utiliser l'ensemble de son corps.

Les exercices de proprioception, de stretching, d'étirement, d'assouplissement et de relaxation permettent aussi de délier les articulations et d'étirer à tour de rôle les muscles. Des postures lentes favorisent la détente et le retour au calme. Le stretching peut se pratiquer en complément d'une autre activité canine.

Quels sont les bénéfices de la cani-gym ?

La cani-gym, via la proprioception, le stretching, etc, permet :
- aux chiots de mieux aborder l'environnement et se familiariser avec leur corps
- aux chiens âgés de faire de l'exercice physique en douceur afin de mieux vieillir
- aux chiens sensibles/méfiants d'aborder de façon plus confiante des nouveaux lieux et des nouvelles situations
- aux chiens actifs d'apprendre la concentration et l'autocontrôle, qui vont favoriser un meilleur apprentissage.

Cani-gym pour chiens en Normandie

Photos ci-dessus : exemples d'exercices d'assouplissements et de proprioception pour chiens.

L'importance de la motricité libre pour votre chiot

Un chiot est "programmé" pour se développer de façon à se mettre debout, à marcher... Il n'a pas besoin d'APPRENDRE tout cela de l'extérieur : il le fait de lui-même petit à petit, au fur et à mesure de ses découvertes.

L'activité "spontanée" du chiot est très importante dans son développement : c'est grâce à cela qu'il est le moteur de son propre développement. Le laisser faire lui donne à la fois le plaisir de découvrir par lui-même mais aussi la confiance en ses propres capacités.

En expérimentant par lui-même, le chiot acquiert ainsi une plus grande connaissance de son corps et réagit de façon plus adroite aux pertes d'équilibre et aux chutes qui surviennent dans les jeux et les promenades.

Ainsi, le chiot connaîtra mieux son corps, sera plus sûr de lui, plus autonome, plus confiant en ses capacités et connaîtra aussi mieux ses limites.

Le chiot doit aller à son rythme

Nous venons de parler de l'importance de l'activité spontanée du chiot. Concrètement, cela signifie qu'il faut par exemple éviter au maximum de mettre le chiot dans une position qu'il ne maîtrise pas, c'est à dire dans laquelle il ne peut pas se mettre seul ET dont il ne peut pas sortir seul. En effet, il se retrouve alors dans une situation de dépendance et de stress.

Laisser le chiot découvrir par lui-même ne signifie bien sûr pas le laisser seul, livré à lui-même. Il s'agit pour le maître d'être là pour partager le plaisir d'une nouvelle découverte mais aussi pour proposer un environnement riche et approprié aux nouveautés du moment.

Cela suppose d'observer le chiot sans projeter trop vite sur lui ce que nous, maîtres, avons envie de le voir faire.

Souvent, nous utilisons des accessoires type parcours d'agility... Or, parfois, ces stimulations contribuent à désorganiser l'acquisition que le chiot est en train de faire à son rythme, ce qui perturbe l'équilibre global de son développement. Le chiot finira par acquérir ce qu'il devait mais à notre façon et non à la sienne, qui ne sera peut-être pas la plus appropriée pour lui.

Observer son chiot en action

Voici une astuce pour l'observation de votre chiot : essayez de lister ce qu'il fait avec des verbes d'action (et non votre ressenti positif ou négatif).

Par exemple, si votre chiot vide un placard de votre cuisine, il ne fait pas ça pour vous énerver : il ouvre, ferme, prend, rogne, déplace, etc.

Vous pourrez lui proposer les mêmes activités avec d'autres objets (qu'il aura le droit de rogner, par exemple), à un autre endroit et/ou à un autre moment.

Beaucoup d'observations montrent qu'il y a une très grande variabilité dans l'âge des différentes acquisitions chez le chiot.

Nous manquons juste de patience et de confiance dans nos chiots, y compris au niveau de l'éducation canine et de l'écoute : le maître mot qui devrait être patience est trop souvent remplacé par vitesse, ce qui peut être contre-productif.

Apprenons à regarder nos chiots et chiens et écoutons-les : ils nous font savoir très clairement ce dont ils ont besoin.